English Connects

English Connects Phase 2 est la deuxième phase du programme pilote visant à connecter le Royaume-Uni à la prochaine génération de jeunes africains par le biais de l'anglais qui a eu lieu entre Octobre 2018 et Mars 2019. Il vise à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage de l’anglais, en particulier en Afrique subsaharienne francophone et lusophone, créant ainsi des opportunités pour les jeunes afin d’accroître leur potentiel d’étude et d’améliorer leur employabilité et leurs réseaux.

En collaboration avec les gouvernements, le secteur privé, les jeunes entrepreneurs, les futurs dirigeants, les éducateurs et les apprenants dans le domaine de l’éducation formelle et informelle, le programme vise à atteindre et impacter une large audience a travers des interactions physiques, via les médias et les canaux numériques.

Le programme met en relation les fournisseurs d’enseignement, les institutions et entreprises de technologie de l'éducation britannique avec les pays ciblés, mettant en avant l’expertise, la créativité et l’innovation en matière d’éducation du Royaume-Uni, en vue de renforcer la confiance et créer de nouveaux partenariats.

Contexte

  • Le niveau élevé du développement économique et la présence accrue d’entreprises multinationales dans des pays non anglophones d’Afrique qui opèrent principalement en anglais ont stimulé une forte demande de compétences en anglais.
  • Les gouvernements d’Afrique francophone et lusophone sont de plus en plus conscients que l’anglais est la langue internationale de la communication, de la culture, de la diplomatie, du commerce, des médias, du milieu universitaire et des Technologies de l’information, et que le développement des compétences en langue anglaise des effectifs actuels et futurs appuiera leurs objectifs de développement. Ils sont désireux de travailler avec le Royaume-Uni pour améliorer l’enseignement et l’apprentissage de l’anglais dans leurs systèmes éducatifs. Les projets English Connects sont distincts, mais se renforcent mutuellement, du financement de l’éducation du DFID dans la région, qui vise à fournir une éducation de qualité de base et qui est dispensée par des partenaires multilatéraux.
  • L’élargissement des possibilités de développement professionnel et personnel offertes aux jeunes Africains renforcera le capital social et économique dans les pays ciblés et renforcera la confiance et les liens à long terme avec le Royaume-Uni.
  • La langue anglaise pourvoit un avantage solide et concurrentiel dans les domaines de la culture, de la diplomatie, du commerce, des médias, du milieu universitaire et des Technologies de l’information. Alors que des pays comme la France, la Chine, la Russie et la Turquie déploient de plus en plus leur puissance douce dans toute la région, le Royaume-Uni doit attirer de jeunes Africains aspirants vers l’un de ses plus grands atouts mondiaux – la langue anglaise.

Details du Programme

OÙ ?

Phase 1 (projet pilote : octobre 2018 à mars 2019) : Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal

Phase 2 (mai 2019 à mars 2020) : la Côte d’Ivoire, le Mali, le Sénégal, l'Angola, le Cameroun, la Djibouti, le Gabon, la Guinée (Conakry), la RDC (numérique uniquement) et le Niger

QUI ? 

Nous nous concentrons sur les jeunes en milieu urbain (18-35 ans) comme principaux bénéficiaires : jeunes entrepreneurs, futurs leaders, éducateurs et apprenants (égalité entre les sexes). Cette population est la plus accessible en ligne et hors ligne, et représente la population ayant la plus forte demande d’anglais.

En adoptant un mode de travail de fusion (réunissant FCO, DFID, DIT et le BC), nous visons à maximiser l’impact et l’influence à l’appui d’objectifs de développement plus larges dans la région. Pour ce faire, nous consultons rapidement les ministères afin de concevoir une approche collaborative du programme, en plus d’assurer une large représentation au sein du Conseil de gouvernance du projet et une entente conjointe sur les IPC.

Activités du programme

Les activités du programme se concentrent sur trois grands volets:

1. Accès aux ressources en anglais de radiodiffusion, numériques et hors ligne pour les jeunes

2. Perfectionnement professionnel des enseignants et renforcement de leurs communautés de pratique

3. Engagement avec les ministères de l’Éducation et d’autres sur l’enseignement de l’anglais, en collaboration avec le DFID (Department for International Development du Royaume-Uni) et le FCO (Foreign and Commonwealth Office).

Le gouvernement du Royaume-Uni s’est engagé à travailler avec les pays prioritaires d’Afrique subsaharienne pour renforcer la sécurité, établir des liens économiques et établir des relations.

Forger de nouveaux liens avec les futurs dirigeants africains soutiendra le Royaume-Uni dans les forums internationaux au cours des prochaines décennies. Nous aiderons à accroître les exportations de l’éducation au Royaume-Uni grâce à de nouvelles opportunités d’affaires et à des renseignements sur les marchés que nous partageons avec des partenaires du Royaume-Uni, par exemple, des occasions pour les fournisseurs d’ELT du Royaume-Uni de pénétrer les marchés de l’Afrique francophone et lusophone.

L’amélioration des compétences en anglais des jeunes dans les pays ciblés permettra d’accroître l’accès aux bourses (ex., Chevening) et à d’autres possibilités de perfectionnement personnel et professionnel au Royaume-Uni. Cela soutient le développement et la prospérité des pays d’origine et relie les futurs dirigeants africains au Royaume-Uni pour les générations à venir.

Le programme soutient les opportunités internationales pour que le Royaume-Uni innove, impliquant une série de fournisseurs britanniques, en particulier autour du numérique.